FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Un film bioplastique à base de protéines du petit lait

Des chercheurs de l’Institut Fraunhofer for process Engineering and packaging IVV, à Freising en Allemagne travaillent sur le développement d’emballages actifs à partir des protéines du petit lait, sous produit de la coagulation du lait.

S’inscrivant dans le cadre d’un projet issu du 7ème programme de recherche de la Commission européenne nommé « Wheylayer », ces travaux de recherche sont focalisés, particulièrement, sur l’application d’une couche antimicrobienne à la surface des films à base du matériau « Wheylayer ».

Pour cela, les chercheurs ont utilisé une méthode écologique de filtration par membranes afin de séparer et purifier les protéines du petit lait et d’optimiser les propriétés barrières des films résultants. En effet, les protéines doivent former un réseau bien contrôlé pour réaliser la fonction barrière. Ceci peut, également, être optimisé par des modifications chimiques ou une hydrolyse enzymatique partielle. Les résultats obtenus ont montré que les propriétés barrières à l’oxygène sont inférieure à 2cm3 (STP) / m².d.bar et la barrière à la vapeur d’eau est inférieure à 20g / m².d, (valeurs normalisées) pour un revêtement Wheylayer d’une épaisseur de 100µm. Ainsi, ce nouveau matériau pourrait se substituer à des polymères synthétiques utilisés conventionnellement pour les emballages d’aliments sensibles.

Pour en savoir plus

www.ivv.fraunhofer.de

Calendrier

Août 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter