FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Nouvelle méthode pour la dépollution des sols et des eaux

Un groupe de chercheurs, de l’Université de Purdue (Indiana, Etats Unis) s’est intéressé aux fougères, pour leur propriété d’absorption de l’arsenic, estimée être 100 à 1000 fois plus importante que les autres plantes.

En effet, ces chercheurs ont pu isoler le gène ACR3, responsable de cette importante propriété.

Selon cette recherche, le gène ACR3 produit une protéine qui permettrait le transport de l’arsénate assimilé dans les racines de la fougère. Il permettrait, également, sa réduction en arsénites et sa séquestration dans la vacuole, où il serait sans effet sur la plante.

L’arsenic est un composé extrêmement toxique, il intensifie le risque de développer des cancers et pourrait altérer l’ADN.

De ce fait, cette découverte génétique contribuerait à la dépollution des sols et des eaux contaminés par ce métalloïde. Elle ouvrirait la voie, selon les chercheurs, au développement d’organismes génétiquement modifiés (OGM) qui permettraient de dépolluer les sols en stockant l’arsenic dans les parties non comestibles des plantes.

Pour en savoir plus

www.plantcell.org

www.lafougere.net

Calendrier

Juillet 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter