FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Moins d’engrais… pour plus de rendement !

Des scientifiques, de l’Institut international d’agriculture tropicale, ont constaté qu’une application modérée d’engrais minéraux pourrait doubler les rendements des bananiers des régions montagneuses d’Afrique de l’Est.

En effet, l’étude a montré que l’utilisation des engrais doit respecter les conditions spécifiques à chaque culture et à chaque région. De plus, l’application doit cibler essentiellement les éléments nutritifs qui sont les plus insuffisants. Ainsi, les agriculteurs pourraient augmenter, chacun dans sa localité spécifique, la production de bananes en utilisant des moyens efficaces et peu coûteux. L’étude à également observé que, seulement, moins de 5% des agriculteurs de la région utilisaient les engrais et ce en raison du coût élevé et des difficultés d’approvisionnement.

Financée par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), cette étude a été basée sur une analyse de près de 200 exploitations agricoles en Ouganda.

Rappelons que plus de 70 millions de personnes dans les hautes terres d’Afrique de l’Est dépendent des cultures bananières comme principale source de nourriture et de revenus.

Pour en savoir plus 

www.iita.org

www.bananier.fr

Calendrier

Juillet 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter