FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Des enzymes pour économiser l’eau d’irrigation

Une équipe de biologistes de l’Université de Californie à San Diego (Etats-Unis) a pu identifier deux enzymes capables de réduire, dans un milieu enrichi en CO2, les pertes des plantes en eau.

Il s’agit essentiellement de l’enzyme anhydrase carbonique et de la Rubisco activase qui permettent d'optimiser la capture du CO2 et de réduire les pertes en H20 lors des échanges gazeux des plantes.

En effet, les chercheurs ont étudié le mécanisme lié à l’activité de ces enzymes chez les plantes qui peuvent, naturellement, perdre moins d’eau par évapotranspiration et avec un taux élevé en CO2. Ainsi, ils ont pensé à transférer les gènes des enzymes en question vers des plantes à intérêt alimentaire. Ils ont parvenu à réduire jusqu’à 44% des pertes.

Cette expérience permettrait de diminuer les besoins des plantes en eau et d’économiser, de ce fait, les ressources en eau douce utilisées dans l’irrigation des cultures.

Pour en savoir plus :

http://biology.ucsd.edu

Contact :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Calendrier

Juillet 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter