FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Un biopesticide viral rapide et efficace

En coopération avec l’entreprise Ibiko Corporation, l'Institut Préfectoral de Recherche en Bioingénierie vient d’élaborer un pesticide biologique pour lutter contre les larves de Spodoptera litura, une chenille qui s'attaque aux cultures.

Le pesticide, est en fait, le résultat de la combinaison de deux nucléopolyhédrovirus - type de virus affectant les insectes - qui s’attaquent spécifiquement aux larves de Spodoptera. En effet, les chercheurs ont identifié un virus, responsable d’une infection rapide, qu’ils ont combiné avec un autre, particulièrement virulent. Ainsi, le produit obtenu présente plusieurs caractéristiques intéressantes. Il peut tuer les larves en trois jours, quand les virus naturels mettent entre 5 à 10 jours. En outre, il a un effet de longue durée, car les cadavres de larves peuvent infecter celles qui sont encore vivantes. Par ailleurs, la pluie a peu d'impact sur l’action du virus restant attaché aux larves.

Le produit va prochainement faire l'objet d'une demande d'enregistrement comme biopesticide et pourrait être homologué dès l'été 2010.

Pour en savoir plus

www.sante-environnement.be

 

Calendrier

Juillet 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Newsletter